Effets secondaires

mai 26, 2020

Quels sont les effets secondaires du Nandrolone phenylpropionate?

Les stéroïdes anabolisants ont des effets secondaires, et plus le stéroïde est fort – plus les «effets secondaires» sont prononcés. Dans le cas du Nandrolone Phenylpropionate, les effets secondaires sont moyens. Ce n’est pas un stéroïde qui est connu pour ses effets secondaires désagréables. Certains des effets secondaires les plus courants associés à la NPP comprennent le développement du tissu mammaire masculin, des ballonnements, une pression artérielle plus élevée, l’acné, la perte de cheveux (s’il y a une calvitie masculine) et un impact négatif sur le bon taux de cholestérol. Bien que nous parlions des effets secondaires de la NPP, il est important d’expliquer que tous les utilisateurs de stéroïdes ne ressentent pas d’effets secondaires. Certains obtiendront des effets secondaires d’un stéroïde, mais pas d’un autre. Donc, gardez à l’esprit que si vous parlez à des gens au gymnase ou que vous allez en ligne et que vous recherchez dans les forums, vous obtiendrez différentes réponses, opinions et conseils sur les stéroïdes et les effets secondaires. La meilleure chose à faire est de tester la façon dont votre corps réagit à un stéroïde particulier à une dose particulière. C’est le moyen le plus précis de savoir quels stéroïdes vous pourrez utiliser sans trop de problèmes ou d’effets secondaires.

Quels sont les effets secondaires du Nandrolone phenylpropionate

Les femmes qui envisagent d’utiliser le NPP doivent être conscientes des effets secondaires possibles tels qu’un approfondissement de la voix, de l’acné et la possibilité d’irrégularités menstruelles. Les effets secondaires varient d’une personne à l’autre et dépendent de la posologie utilisée ainsi que de la durée du cycle.

Les femmes qui envisagent d’utiliser le NPP ne sont pas nouvelles dans le jeu et savent qu’il existe des effets secondaires possibles, par exemple, un approfondissement de la voix, etc. Il a toujours été question de savoir si les femmes devraient prendre des stéroïdes. Mais la décision appartient à l’individu, qu’il s’agisse d’un homme ou d’une femme. Ceux qui vivent ce style de vie savent généralement dans quoi ils s’engagent.

Une personne qui adhère au cadre du cycle, s’entraîne de manière cohérente et suit une alimentation propre et stricte est peu susceptible de faire face à de graves problèmes. Rester cohérent et manger une combinaison de graisses, de protéines et de glucides sains vous gardera sous contrôle.

Il est fortement recommandé de surveiller votre tension artérielle et de faire des analyses sanguines régulières. Aujourd’hui, il existe de nombreux laboratoires privés où ils effectuent divers tests. De nombreux athlètes et culturistes se rendent dans ces centres. Si les indicateurs de prolactine se déchaînent, certains médicaments peuvent être utilisés pour aider à faire face au problème. Le spécialiste de leur centre peut leur recommander de prendre de la cabergoline.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *